vitres teintées_getinte ramen

Vitres teintées: 5 questions à se poser

Des vitres teintées sur votre voiture? Une solution pour limiter les effets néfastes du soleil mais aussi gagner de l'intimité pour les passagers. Ceci dit, tout n'est pas permis, voici les 5 questions à vous poser avant d'agir...

1. Quelle est la différence entre un vitrage teinté d'origine et la pose d'un film sur un vitrage existant?

À l'heure actuelle, lorsque vous achetez une nouvelle voiture, le vitrage teinté fait quasiment partie de l'équipement de base, même sur les plus petits modèles. Vous pouvez aussi choisir - mais cela ne concerne alors que les vitres arrière et latérales arrière - le degré d'opacité qui vous convient le mieux.
Les vitres teintées montées sur une voiture neuve respectent la législation et sont homologuées.  Aucune crainte donc lorsque vous devrez passer le contrôle technique. Facile aussi de le faire réparer/remplacer en cas d'impact ou de casse.

Si vous voulez équiper votre voiture d'un film occultant par la suite, rien de plus simple: de nombreuses sociétés spécialisées vous proposeront des produits et un travail de qualité. Comptez entre 200 et 800 euros en fonction du véhicule et du traitement appliqué. L'avantage de ce type de film - outre de lutter contre la chaleur et de préserver l'intimité - c'est de renforcer les vitres arrière qui sont rarement en verre feuilleté.

 

2. Puis-je (faire) poser un film assombrissant sur toutes les vitres?

Non! Le Code de la route réglemente strictement la matière. Pour faire simple, vous ne pourrez faire poser aucun film teinté sur le pare-brise ni sur les vitres latérales avant.
Cela concerne autant la sécurité – le conducteur doit pouvoir voir parfaitement son environnement - que la possibilité pour les forces de l'ordre de pouvoir identifier la personne au volant.
Rappelons également que vous pouvez poser un bandeau pare-soleil sur le pare-brise à condition qu'il n'excède pas la taille des pare-soleil intérieurs.

 

3. Comment mesure-t-on l'opacité d'un verre teinté?

On mesure le pourcentage de visibilité à travers le vitrage. De 0 à 100 %. Le pare-brise et les vitres latérales avant ne doivent pas dépasser les 30 % d'opacité.
Trente pour cent, c'est souvent l'offre "de base" proposée par les constructeurs pour le vitrage de leurs voitures neuves. Pour la lucarne arrière et les vitres latérales arrière, l'opacité peut aller jusqu'à 95 %.
En général, les constructeurs automobiles vous proposent deux ou trois possibilités, par exemple, 45, 65 ou 95 %. Dans ce cas, les verres sont traités dans la masse au contraire des films apposés par la suite.

 

4. J'ai entendu parler de pare-brise athermique, est-ce la même chose qu'un parebrise teinté?

Non! Ce n'est pas la même chose. Le pare-brise athermique est une protection supplémentaire, il protège des rayons infrarouges et ultra-violets en les filtrant et en réduisant la pénétration de ces derniers et de la chaleur dans l'habitacle.
Il est constitué soit d'un verre extérieur traité (oxyde ferreux) soit d'un intercalaire emprisonné dans les deux feuilles de verre.

 

5. J'ai lu que la pose de film occultant peut entraîner un supplément d’honoraire lors du passage au contrôle technique?

Exact! Du moins en ce qui concerne les films placés après construction du véhicule. Cet élément du Code de la route a été ajouté en 2010 et concerne le "tuning". Le centre de contrôle technique pourrait vous facturer un supplément pour ce contrôle supplémentaire. Pas de panique, il est question d'un surcoût de 4 à 8 euros!

Ajouter un commentaire