vacances en Belgique

Vacances en Belgique: en dehors des sentiers battus

En été, nous sommes nombreux à partir en escapade d’un jour. Rebonjour les bouchons vers la mer et les terrasses bondées. Envie de quiétude ou tout simplement d'autre chose? On vous emmène.

 

Les Belges font chaque année plus de 200 millions d’excursions d'une journée au pays. Si le shopping figure parmi les statistiques, la bronzette, la rando, à pied ou à vélo trônent sur la liste des passe-temps favoris. Suivis (dans un ordre aléatoire) par les activités culturelles, la découverte des curiosités et la participation active aux événements et festivités. Tout cela grâce à une politique touristique dynamique qui met l'accent sur nos atouts: le patrimoine, les arts et la culture, la gastronomie et, bien sûr, le vélo.

 

Le vélo est dans nos gènes

Le vélo électrique a encouragé le cyclotourisme, et pas seulement chez les 'moins jeunes'. Résultat: le Belge parcourt beaucoup plus de kilomètres qu'auparavant et les boucles et itinéraires proposés ne font que s'allonger.

En quête d'inspiration? Visitez ces 50 sites web classés par province, par ville et/ou région. Vous y trouverez des listes et des informations concrètes sur les boucles et itinéraires cyclables.

 

Consultez aussi ces sites: 1.600 km de points-nœuds en Wallonie picarde, 1.300 km de sentiers balisés dans les Cantons de l'Est, une brochure gratuite de 45 itinéraires en Ardenne, 100 véloroutes thématiques en Flandre, les Sentiers de Grande Randonnée, 1.430 km de sentiers pédestres et cyclables le long des chemins de halage et 25 itinéraires cyclables avec vue sur mer.

 

 

À pied: tout est possible

Vous préférez la marche au vélo? Jetez un coup d'œil aux 50 sites web mentionnés plus haut. L'offre touristique vous donnera peut-être envie de faire de nouvelles découvertes.

 

L'éventail d’idées de promenades est vaste, et vous trouverez aussi votre bonheur parmi la foule de thèmes proposés: gastronomie, culture, patrimoine, histoire, chien admis, enfants bienvenus, routes d’art, loisirs, nature, tourisme mémoriel, accès PMR, friandises, sports, promenades en ville et bien plus encore.

 

 

La Côte: bon marché à gratuit

La Côte n'est pas à la portée de tous. Trop chère pour les uns, trop fréquentée pour les autres. Vous n'avez simplement pas envie de passer votre samedi matin dans les bouchons en direction de votre station balnéaire favorite? Il existe une alternative: les transports en commun. Où que vous alliez, combiner le train et le tram du littoral vous facilitera la vie.

 

Loger à la mer? Jetez un coup d'œil aux Happy Trips: un billet aller-retour ne coûte que 9,80 euros si vous réservez votre séjour dans l'un des hôtels (plus de 100) et chambres d'hôtes participants. L'hébergement vous permet à son tour d'acheter vos billets de tram et de bus à seulement 1,60 euro. Sachez aussi que les enfants de moins de 12 ans voyagent gratuitement en train (s'ils sont accompagnés d'un voyageur payant).

 

D’ailleurs, il ne faut pas toujours se ruiner pour aller à la mer. La plupart des activités sont gratuites, dont la mer. D'autres activités et événements sont gratuits: festivals de musique, braderies, marchés aux puces, routes de l'art, fêtes de quartier, marchés nocturnes, balades guidées, etc. Consultez l’agenda sur le site web du Littoral.

 

 

À la découverte des z’animaux

C'est l’excursion indémodable: aller observer les animaux au zoo ou dans un parc animalier. Un bon point: nos parcs animaliers sont répartis aux quatre coins du pays.

 

En Wallonie, Pairi Daiza attire les foules. En Flandre, on épingle le Zoo d’Anvers et le parc de Planckendael près de Malines. Citons également Bellewaerde à Ypres, le parc animalier des Grottes de Han, Forestia et Le Monde Sauvage d’Aywaille ou encore le Zwin au nord de Knokke.

 

Profitez de l’été!

Ajouter un commentaire