Règles de circulation pour les cyclistes

Règles de circulation pour les cyclistes

Les cyclistes sont également des conducteurs et doivent respecter les mêmes règles que les conducteurs d’autres véhicules. On trouve dans le Code de la route une série de dispositions qui sont spécifiquement d’application pour les cyclistes. Depuis le 31 mai 2019, quelques règles ont été modifiées ou ajoutées...

 

Contenu

A qui s'appliquent les règles pour cyclistes?
Où doivent rouler les cyclistes ?
  Rouler sur le trottoir
  Rouler l’un à côté de l’autre
Dépassements
Sens interdit
Priorité
Passer au rouge
Le feu "intégral", un nouveau signal pour plus de sécurité
Traverser sur un passage pour piétons
Changement de direction
Dépasser
Stationner
Chargement et passagers
Dispositions diverses
Cyclistes en groupe
Explications

 

 

A qui s'appliquent les règles pour cyclistes?

Les cyclistes roulant à vélo électrique (1) ou avec un vélo motorisé (2) doivent eux aussi respecter les règles pour cyclistes. Il en va de même pour l'usager qui roule plus vite qu'à la vitesse du pas avec un engin de déplacement (3). En revanche, si vous roulez avec un Speed Pedelec (4), vous devez suivre les règles qui s'appliquent aux cyclomoteurs. Notez enfin que, depuis le 31 mai 2019, les vélos cargos, tricycles et quadricycles sont assimilés aux vélos. Ils doivent évidemment respecter les mêmes règles.

 

Où doivent rouler les cyclistes ?

S’il y a une piste cyclable, alors les cyclistes doivent l’emprunter, du moins si elle est praticable. 
Si la piste cyclable est indiquée au sol par deux lignes blanches parallèles discontinues, les cyclistes doivent l’emprunter pour autant qu’elle se trouve à droite par rapport au sens de leur marche.

 

piste cyclable

 

Si la piste cyclable est signalée par des panneaux D7 ou D9, elle peut être empruntée dans le sens d’où la signalisation est visible. Une piste cyclable située à gauche ne peut donc être utilisée que si elle est signalée dans cette direction par un panneau D7 ou D9. Dans ce cas, il s’agit la plupart du temps d’une piste cyclable bidirectionnelle d’où le panneau D7 est visible dans les  2 sens de circulation.

 

Les conducteurs venant d’une rue latérale doivent alors se rendre compte que des cyclistes peuvent également venir de gauche sur la piste cyclable.

D7 : Piste cyclable obligatoire

D9 : Partie de la voie publique réservée à la circulation des piétons, des bicyclettes et des cyclomoteurs à 2 roues classe A

 

Exception :

Lorsque la piste cyclable est située à gauche, les cyclistes ne sont pas tenus de la suivre « si des conditions particulières le justifient ». 
Quand, par exemple, vous débouchez d’une rue latérale et désirez prendre la rue latérale suivante, vous n’êtes pas obligé de traverser 2 fois la chaussée à forte densité de circulation pour tourner quelques centaines de mètres plus loin.

Voir schéma ci-après :

traverser

 

Attention: cette exception vaut uniquement si vous circulez dans le sens des aiguilles d’une montre de A vers B. Si vous allez de B vers A, vous êtes alors obligés de traverser la chaussée pour rouler sur la piste cyclable car vous ne pouvez évidemment pas rouler à gauche sur la chaussée.

S’il n’y a pas de piste cyclable, les cyclistes peuvent alors rouler sur les accotements de plain-pied, sur les emplacements de stationnement ou sur la chaussée. Ils peuvent également rouler sur un site spécial franchissable ou dans les bandes de bus si le symbole d’un vélo est indiqué sur le signal F17 ou F18, ou sur un panneau additionnel. 

F18 : Indication d’un site spécial franchissable réservé à la circulation des véhicules des services réguliers de transport en commun.

F17 :  Indication des bandes de circulation d’une chaussée parmi lesquelles une est réservée aux autobus.

 

Rouler sur le trottoir

Les enfants de moins de 10 ans peuvent toujours  rouler sur le trottoir avec un vélo d’enfant. C'était 9 ans avant le 31 mai 2019.

Les autres cyclistes peuvent rouler sur le trottoir uniquement si toutes les conditions suivantes sont remplies :

  • il n’y a pas de piste cyclable ou elle n’est pas praticable 
  • la route n’est pas située en agglomération 
  • le cycliste doit se trouver à droite par rapport à la direction suivie (donc pas sur le trottoir de gauche) 
  • le cycliste doit céder la priorité aux autres usagers du trottoir. 

 

Rouler l’un à côté de l’autre

Les cyclistes peuvent rouler à 2 de front maximum sur la chaussée, à condition bien entendu qu’il n’y ait pas de piste cyclable. Ils sont cependant obligés de rouler en une seule file “quand le croisement n’est pas possible », c.-à-d. quand un véhicule venant en sens inverse serait empêché de poursuivre sa route.

Les cyclistes sont également obligés de rouler l’un derrière l’autre « à l’approche d’un véhicule venant de derrière », mais cette obligation n’est d’application qu’en dehors des agglomérations. 

 

Dépassements

Notez aussi que, depuis le 31 mai 2019, mais en dehors des agglomérations, les conducteurs de véhicules automobiles ou de motocyclettes doivent laisser une distance latérale d’au moins 1,5 m entre eux et les cyclistes et conducteurs de cyclomoteurs à 2 roues. Auparavant c'était un mètre.

 

Sens interdit

Rouler dans un sens interdit n’est autorisé que si un panneau additionnel blanc sur lequel figure un vélo est ajouté en-dessous du signal C1 (sens interdit pour tout conducteur). Si ce panneau est absent, il est alors absolument interdit de rouler en sens interdit. Le faire malgré tout est une infraction du 3e degré, pour laquelle une amende de €174 est prévue. En outre, le cycliste n'aurait alors pas la priorité de droite lorsqu'il débouche d’un sens interdit non signalé par pareil panneau complémentaire.

C1 : Sens interdit pour tout conducteur

M2

M3

M11

M12

 

Un tel panneau M2, M3, M11 ou M12 peut également être placé sous les signaux C3, C31 ou D1, pour indiquer que l’interdiction ou l’obligation n’est pas d’application pour les cyclistes.

C3

C31

D1

Priorité

Les règles de priorité pour les cyclistes sont les mêmes que pour les autres conducteurs : ils doivent céder la priorité  à celui qui vient de droite et doivent également céder le passage quand ils effectuent une manœuvre (par ex. changer de bande de circulation ou effectuer un demi-tour), ils doivent respecter les panneaux stop ainsi que les triangles sur pointe (céder le passage), etc.

 

Il existe 2 exceptions importantes aux règles de priorité pour les cyclistes :

  • Quand un cycliste arrive à la fin d’une piste cyclable et s’engage sur la chaussée pour continuer tout droit, ce n’est pas considéré comme une manœuvre. Le cycliste bénéficie alors de la priorité (de droite) par rapport aux conducteurs venant derrière lui sur la chaussée. 
    Mais quand la piste cyclable continue et que le cycliste la quitte pour changer de direction, pour dépasser ou pour contourner un obstacle, il doit alors céder la priorité aux conducteurs circulant sur la chaussée.

  • Un cycliste circulant sur une piste cyclable a priorité sur les conducteurs qui traversent cette piste cyclable. En dehors des carrefours, cette règle est appliquée sans problème mais c’est aux carrefours que cela engendre la confusion, amène des malentendus… et donc des situations dangereuses. 
    L'application de cette règle dépend en grande partie de la manière dont la piste cyclable est indiquée et peut varier aussi suivant que la piste est prolongée dans le carrefour même ou pas. 

 

Passer au rouge

Quand un signal B22 ou B23 est placé à un carrefour réglé par des feux de circulation tricolores, les cyclistes peuvent passer à l’orange ou au rouge s’ils tournent à droite (B22) ou s’ils continuent tout droit (B23). Mais dans ces deux cas, ils doivent quand même céder la priorité aux autres usagers de la route.

B22

B23

 

Le feu "intégral", un nouveau signal pour plus de sécurité

Ce type de feu de signalisation permet aux cyclistes (et éventuellements aux piétons) de traverser dans toutes les directions et en un seul temps. En bref, quand c'est vert pour les usagers faibles, tous les autres feux (pour les engins motorisés) sont au rouge. Un système déjà mis en place aux Pays-Bas et mis en application à Anvers et Hasselt (phase test en cours depuis un an).

feu intégral

 

Traverser sur un passage pour piétons

Top

Pour traverser la chaussée, les cyclistes doivent emprunter un « passage pour cyclistes » s’il en existe un.

Oversteken op het zebrapad

Aux endroits où aucun passage pour cyclistes n’est prévu, les cyclistes empruntent souvent les passages pour piétons pour traverser. Quand ils descendent de vélo et traversent à pied, ils sont alors considérés comme des piétons et ont donc priorité par rapport aux véhicules qui s’approchent du passage pour piétons.

Mais ce n’est pas le cas quand les cyclistes traversent en continuant à rouler. Bien qu’aucune disposition du code de la route ne l’interdise, il est clair que les cyclistes doivent alors veiller à ne pas gêner les piétons qui traversent. De plus, et contrairement aux piétons, ils n’ont alors pas priorité par rapport aux véhicules qui s’approchent.

 

Changement de direction

Les mêmes règles s’appliquent aux cyclistes et aux autres conducteurs. Il faut d’abord faire un geste du bras, sauf lorsque ce n’est pas possible. Sur une route en pavés par exemple, il peut être risqué de conduire d’une main et de tourner.

Virer à gauche de la manière classique (tendre le bras, se porter vers la gauche, et au milieu de la chaussée) peut être une entreprise périlleuse sur les routes à forte densité de circulation ou dans des carrefours complexes. Dans ce cas, il est généralement plus sûr de rester à droite sur le bord de la chaussée et de là, traverser. Mais avant de traverser, il faudra alors céder la priorité aux autres. Si un passage pour cyclistes s’y trouve, il faut l’emprunter.

 

Dépasser

Les règles habituelles sont d’application. Dépasser par la droite est uniquement autorisé quand le conducteur que l’on veut dépasser a indiqué son intention de tourner à gauche au moyen de ses feux indicateurs de direction et qu’en plus, il ait déjà fait un écart vers la gauche.

Il n’est pas clair s’il est permis de longer par la droite une file de véhicules immobilisés. Soyez de toute façon prudent : ne vous laissez pas surprendre par l’ouverture brusque d’une portière ou par un conducteur qui partirait tout-à-coup et se porterait vers la droite.

 

Stationner

Un vélo non monté n’est pas un véhicule. Les règles habituelles concernant l’arrêt et le stationnement ne sont donc pas d’application. Les vélos ne peuvent pas être laissés sur la chaussée ni dans les zones de stationnement délimitées par une large ligne blanche le long de la chaussée (sauf aux endroits indiqués par un panneau E9a + sous-panneau M1, M8 ou M20). Le stationnement est permis ailleurs, par ex. sur un trottoir, un accotement, à condition de ne pas gêner les autres usagers.

E9a

M1

M8

M20

Chargement et passagers

Tout ce que vous transportez à vélo doit être fixé sur le porte-bagages de manière à ne pas le perdre en route ni compromettre la stabilité du vélo. 
Le chargement ne peut pas dépasser de plus de 50 cm l’arrière du vélo ou de sa remorque.

Le vélo et sa remorque, chargement compris, ne peuvent pas dépasser 1 mètre en largeur. La largeur du vélo même ne peut pas dépasser 75 cm. 
Transporter un passager n’est permis que s’il dispose d’une place assise (avec repose-pieds). La position en amazone est interdite.

Dans la remorque du vélo, 2 passagers maximum peuvent être transportés à condition qu’ils disposent chacun d’une place assise, offrant une protection efficace des mains, des pieds et du dos. 
Le poids maximum de la remorque, passagers compris, est de 80 kg. Un poids plus élevé est cependant autorisé si la remorque est équipée d’un système de freinage qui freine automatiquement quand le vélo freine.

 

Dispositions diverses

Vous ne pouvez évidemment pas circuler à vélo sur les autoroutes ni sur les routes pour automobiles (panneau F9).

F9 

 

Un chemin ou une partie de la voie publique peut être réservée aux cyclistes et/ou piétons, cavaliers, conducteurs de Speed Pedelec et/ou véhicules agricoles. Le début et la fin de ces chemins sont signalés par un panneau bleu mentionnant les symboles des véhicules qui peuvent y circuler.

 

F99c F101c

D'autres véhicules y sont admis sous certaines conditions (véhicules prioritaires, véhicules de collecte des déchets, véhicules qui se déplacent en provenance de/vers une section de route adjacente…)

  • Dans une rue cyclable (panneau F111) les véhicules à moteur sont admis mais il ne peuvent pas dépasser les cyclistes et leur vitesse est limitée à 30 km/h. Les cyclistes peuvent circuler sur toute la largeur de la chaussée si la circulation s’effectue dans un seul sens et la moitié de la largeur de la chaussée du côté droit si la circulation se fait dans les 2 sens.

F111

  • Une rue sans issue mais qui permet une sortie pour les piétons et les cyclistes peut être indiquée via par le panneau F45b.

F45b

  • Une rue interdite à la circulation, “excepté circulation locale”, peut être empruntée par les cyclistes.
  • A certains carrefours gérés par des feux de circulation, une zone avancée pour cyclistes (et conducteurs de cyclomoteurs à deux roues) est peinte au sol. 
    Quand le feu passe au rouge, les cyclistes peuvent s'y positionner devant les autres véhicules. Ils sont ainsi plus visibles et peuvent repartir les premiers quand le feu repasse au vert.

 

feu rouge

 

  • Il n’est pas permis de rouler à vélo sans tenir le guidon ou sans avoir les pieds sur les pédales. 
  • A vélo, il n’est pas permis de se faire remorquer par quelqu’un d’autre ni de tenir un animal en laisse. 
  • Un casque n’est pas obligatoire mais est conseillé. 

 

Cyclistes en groupe

Pour les groupes de cyclistes d’au moins 15 personnes, des règles différentes sont prévues. Par ex., ils ne sont pas obligés de circuler sur la piste cyclable et ils peuvent circuler en permanence à 2 de front sur la chaussée. Pour bénéficier de ces avantages, ils doivent répondre à certaines conditions.

Pour plus de renseignements à ce sujet, vous pouvez prendre contact par mai avec notre service TouringInfo ou par téléphone au 02.286.33.84 – de 9 h à 12 h et de 14 h à 17h.

 

Explications

 

(1) Vélo équipé d'un moteur électrique d'une puissance de max 250 watt, dont la force motrice est interrompue lorsque la vitesse de 25 km/h est atteinte ou si le cycliste cesse de pédaler.

(2) Vélo motorisé avec un moteur d'une puissance de maximum 1.000 watt, dont la force motrice sert principalement d'assistance au pédalage et est interrompu lorsque la vitesse maximale de 25 km/h est atteinte. Le conducteur doit être âgé d'au moins 16 ans.

(3) Soit un véhicule autre qu'une cycle, sans moteur et qui est propulsé par la force musculaire,
soit un véhicule à moteur dont la vitesse maximale est, par construction, limitée à 18 km/h.

(4) Véhicule à deux roues à pédales avec un moteur d'une puissance de maximum de 4000 watts, dont la force motrice sert principalement d'assistance au pédalage et est interrompue lorsque la vitesse maximale de 45 km/h est atteinte.

Commentaires

Qu'en est il de la priorité lorsqu'un véhicule doit rentrer dans un parking avec nécessité de badger pour y accéder et donc avoir une partie du véhicule sur la piste cyclable en attendant l'ouverture.
Je précise que le cycliste n'est pas à proximité direct du véhicule lorsque celui ci fait sa manoeuvre pour rentrer dans le garage

Le cycliste est il encore prioritaire dans cette situation ??
Kempeneers
5 juin 2019
si je comprends bien sur une route nationale permettant juste à deux véhicules de se croiser, deux cyclistes l'un à côté de l'autre dans une côte peuvent faire par exemple du 20 km/h et donc bloquer la voiture qui les suit s'il faut encore 1,5m en plus !!! quel danger !!!!!
Christine D.
10 juin 2019
il serait très utile de rappeler aux cyclistes les règles à respecter lorsqu' ils traversent un passage pour piétons sur
leur vélo
les spots de recommandations doivent s'adresser à tous les usagers de la route cyclistes,pietons trottinistes et autres

merci
Haydock J.
21 juin 2019

Ajouter un commentaire