permis

Permis de conduire international: pourquoi et quand?

 

Vous voyagez en dehors de l’Europe? Vous comptez louer une voiture sur place ou même vous rendre à destination avec votre véhicule? Dans ce cas, vous avez peut-être besoin d’un permis de conduire international.

Comme son nom l’indique, le permis de conduire international – International Driving Permit ou IDP - vous permet de rouler presque partout dans le monde. Presque partout car certains pays ne l’acceptent pas.

Attention toutefois car l'appellation peut aussi être trompeuse: votre permis de conduire international n’est pas un véritable permis. Il est une simple "traduction officielle" de votre permis national. Seul, il n’a donc aucune validité: vous devrez toujours présenter les deux permis simultanément, que ce soit lors d’un contrôle routier à l’étranger ou pour louer une voiture.

 

Où ai-je besoin d’un permis international?

Tout dépend de votre destination. Votre permis obtenu en Belgique est un permis européen, et il est valable à ce titre sur tout le territoire de l’Espace Economique Européen: les pays de l’Union européenne, la Norvège, l’Islande et le Liechtenstein. La Suisse n’en fait pas partie, mais vous pourrez y rouler avec votre permis belge, du moins tant que vous n’êtes pas résident suisse. La Belgique a en effet conclu une série d’accords bilatéraux avec d’autres pays hors Union pour permettre à leurs citoyens respectifs d’utiliser leur permis national.

 

Comment obtenir le permis de conduire international?

Il vous suffit de vous rendre dans votre administration communale muni de:

            •          Votre carte d’identité

            •          Votre permis de conduire

            •          Une photo d’identité récente

 

Le prix varie entre 16 et 30 € en fonction de la commune. Le permis international est valable trois ans à partir de sa date d’émission. Faites votre demande à l’avance, car vous devrez attendre quelques jours avant d’obtenir le document. Vous avez déjà reçu un permis international? La procédure est la même, mais vous devrez aussi vous munir de votre permis international périmé, ou d’une déclaration de vol ou de perte.

 

Et si je vais dans un pays qui n’accepte pas le permis international?

Tout dépendra de votre pays de destination. Ainsi, si vous vous rendez en Chine, vous devrez demander un permis de conduire temporaire auprès des autorités chinoises. Il est par exemple possible d’en demander un à votre arrivée dans l’aéroport de Beijing. Une procédure de permis temporaire est aussi d’application en Ethiopie, à la Barbade, et dans une série d’autres pays. Au Japon, par contre, votre permis belge sera valable (maximum 1 an) s’il est accompagné de sa traduction officielle en japonais. Quant aux Bermudes, il vous sera tout simplement interdit d’y conduire, et vous ne pourrez donc pas y louer de voiture.

 

Dernier conseil: les informations de cet article ne sont valables que pour les séjours de vacances "classiques". Dès que la durée votre séjour dépasse une certaine limite (3 mois, 6 mois ou un an selon le pays), vous serez soumis à d’autres règles.

Blog