salon moto

Motos et scooters 2019: priorité à la fonctionnalité

Le marché de la moto se porte bien. À l’heure d'écrire ces lignes, les ventes de motos dans notre pays se dirigeaient vers une augmentation de plus de 10 %. Un soulagement pour les importateurs, après un net recul des immatriculations en 2017.

Il semble que la baisse de 2017 n' a été qu’un accident de parcours. Les ventes étaient en effet encore à la hausse en 2015 comme en 2016. Et 2018 a été une année des plus fastes pour la plupart des importateurs de motos. Même si la météo et les ventes n’ont que peu de choses en commun, une partie du succès peut tout de même s’expliquer par l’été exceptionnellement chaud de l’année passée.

Mais ça n’est pas tout. Le deux-roues occupe de plus en plus le devant de la scène en tant que solution face à une mobilité toujours plus difficile. Les routes sont encombrées et les transports en commun ne représentent pas toujours une alternative valable.

Cela explique aussi en partie la popularité des motos abordables de milieu de gamme, utilisées principalement pour les trajets entre le domicile et le lieu de travail.

 

Suivre l'exemple parisien?

Comme dans de grandes villes telles que Milan et Paris, où le trafic est à l’arrêt depuis longtemps, un nombre croissant de "motos pratiques" font leur apparition dans notre pays. Ces motos ne se vendent pas pour leur design ou leurs prestations, mais plutôt pour leur aspect fonctionnel. Cela implique qu’on retrouve parmi les critères d’achat un prix abordable et, de plus en plus, l’électronique. De nombreux nouveaux modèles de premier plan misent d’ailleurs beaucoup sur la sécurité et la fonctionnalité. Si le soleil reste plus ou moins de la partie, 2019 ne peut pas mal se passer.

 

Motos électriques

Harley-Davidson est la première grande marque à résolument se lancer dans les motos électriques. Ça n’est pas un remplacement de la gamme existante, mais plutôt une option pour attirer de nouveaux clients.

 

Harley-Davidson

La LiveWire est la première d’une série de Harley à moteur électrique. L’absence d’embrayage et le fait de ne pas devoir passer les vitesses doivent permettre à cette moto de marquer des points auprès des motards débutants.

 

harley-livewire

 

Zero Motorcycles

Il en va de même pour le fabricant Zero Motorcycles. Les pionniers américains des motos électriques proposent déjà une très vaste gamme. La Zero DS est une moto très polyvalente, avec un moteur puissant, une excellente maniabilité et une autonomie de plus de 200 km.

 

zero-ds

 

 

Scooters

Les scooters ont le vent en poupe. Et avec ce que nous réserve l’année à venir, cette popularité devrait continuer à grimper.

 

Honda

Le SH300i de Honda est une valeur sûre du monde des scooters et, avec l’arrivée de l’antipatinage, ce modèle de milieu de gamme déjà populaire devient encore plus sûr.

 

BMW

BMW investit aussi dans les scooters et présente le C400 GT, un imposant modèle grand tourisme proposant un plus grand confort, plus d’espace de rangement et un solide moteur de 34 ch.

Le Piaggio MP3 300 a 10 ch de moins, mais une roue de plus. Cette troisième roue apporte une meilleure stabilité et plus d’adhérence, ce qui améliore la sécurité.

 

Piaggio et Vespa

Pour ceux et celles qui en veulent un peu plus, Piaggio propose également des modèles 350 et 500 dans sa famille MP3.

De Piaggio à Vespa, il n’y a qu’un pas. Le Vespa Elettrica est construit au même endroit, mais pas sous la même enseigne. Ce scooter penche vers le marché des mobylettes, tout en étant plus nerveux qu’un 50 cc. Il propose en outre une autonomie de plus de 100 km, qui en fait une option adaptée à la ville.

 

 

 

 

 

piaggio-mp3-300vespa-elettrica

 

Trails

Les trails font une belle percée. En plus, un des modèles à l’origine de cette gamme est renouvelé.

 

BMW

Avec ses 136 ch, la nouvelle BMW R 1250 GS est plus puissante que jamais, mais elle offre aussi un arbre de transmission variable qui rend le moteur plus souple et économe. En outre, son package électronique a de quoi rendre jaloux un fan de MediaMarkt.

 

Yamaha

Avec sa nouvelle Ténéré 700, Yamaha adopte une approche différente. Cette moto propose de très grosses capacités tout terrain, tout en gardant un prix attrayant. Yamaha promet en effet de rester sous la barre des 10 000 euros.

 

KTM

KTM ne s’engage pas sur cette voie avec la 790 Adventure, mais l’enseigne positionne son nouvel atout un cran plus haut dans la gamme. Que ce soit en termes de puissance (95 ch) ou de poids (198 kg), la KTM obtient d’excellents résultats.

 

ktm-790-adventure-r.

Moto Guzzi

Dans cette catégorie, la nouvelle Moto Guzzi V85 TT fait figure d’exception. Elle combine le bicylindre spécifique de Guzzi avec un design original.

 

 

Roadsters/Naked

Une autre catégorie de motos qui se porte bien est celle des roadsters ou motos ‘nues’ (naked). Ce ne sont pas forcément les moteurs surpuissants qui ont la cote, mais plutôt les motos avec une puissance utile.

 

Honda

La CB650R 2019 de Honda est une excellente illustration. Avec un bon châssis et un moteur nerveux, la petite dernière de la famille Neo Sports Café de Honda devrait trouver ses adeptes.

 

honda-cb650r

 

Husqvarna

La nouvelle Husqvarna Svartpillen 701 doit, comme la Vitpillen, se contenter d’un monocylindre, mais la nouvelle version noire a clairement des aspirations penchant sur le Flat Track. Il n’y a certes pas des tas de pistes de Flat Track en Belgique, mais le style reste populaire, et Husqvarna peut donc nourrir des ambitions pour son dernier modèle.

 

Harley-Davidson

La Harley-Davidson FXDR 114 envisage à nouveau les choses sous un tout autre angle. Le bicylindre de 1868 cc offre pas moins de 162 Nm de couple, ce qui rend possible une conduite très souple pour cette longue Harley d’inspiration Drag Race.

 

Mash

Ça ne sera pas le cas avec la Mash Dirt 6.5, qui présente un monocylindre de 650 cc, soit 40 ch. Ici aussi, l’inspiration Flat Track est évidente et, comme à sa bonne habitude, Mash garde un prix très bas.

 

 

Routières

La catégorie des routières reste une valeur sûre et a aussi des nouvelles venues qui sortent du lot.

 

Kawasaki

Avec sa Versys 1000, Kawasaki veut montrer qu’un compromis entre une trail et une routière classique est tout à fait possible. La nouvelle Versys 1000 fait en effet la part belle à la polyvalence.

 

kawasaki-versys-1000

BMW

La BMW R 1250 RT 2019 reste quant à elle un classique de cette catégorie mais, avec son nouveau moteur Boxer de 1254 cc également utilisé dans sa gamme GS, l’enseigne allemande applique les dernières technologies à ses routières.

 

Niken

Enfin, la Yamaha Niken GT est un cas à part. Le nouveau trois-roues de Yamaha amène davantage de sécurité et de sportivité dans le concept de routière. La Niken GT est donc une routière sportive à part entière, mais aussi une GT dans tous les sens du terme.

 

yamaha-niken-gt

 

Sportives

Cela fait un moment déjà que les motos sportives ont perdu la popularité qui était la leur il y a dix ans, mais elles servent aujourd’hui encore de repère pour évaluer le savoir-faire technologique de nombreuses marques.

 

Aprilia

Des modèles tels que l’Aprilia RSV4 Factory (217 ch), caractérisent la nouvelle génération de motos sportives. Puissance élevée couplée à un faible poids. Aprilia se distingue par sa configuration moteur. La RSV4 a, comme son nom l'indique, un bloc V4.

 

BMW

La BMW S 1000 RR 2019 (207 ch) dépasse elle aussi facilement les 200 ch, et BMW de souligner que cette puissance monstre à commande électronique est également très souple à utiliser.

 

bmw-s1000rr.

Ducati

La Ducati Panigale V4R (221 ch) a une puissance dont bien peu de mortels peuvent profiter pleinement. Mais ce n'est pas nécessaire, car Ducati la sort en édition limitée, uniquement pour se conformer aux normes du championnat du monde de Superbike.

 

Kawasaki

Avec sa Ninja ZX-6R, Kawasaki envisage les choses autrement. Proposé à 11.799 euros, ce modèle hypersportif de milieu de gamme est pas moins de 2.000 euros moins cher que son prédécesseur. Kawasaki se rend compte que les motos sportives continuent à bien se porter sur le marché de seconde main, et fait donc un effort supplémentaire pour garder des prix abordables.

 

KTM

Enfin, KTM cherche davantage à creuser l’aspect sportif dans une meilleure approche des courbes que dans la vitesse pure. D’où le retour de la SMC-R 690, une supermotard puissante qui mise franchement sur le plaisir de conduite, avec un châssis de qualité.

Ajouter un commentaire

Blog