jetlag

Lutter contre les conséquences du jetlag en 9 astuces

Lorsqu'on voyage vers l'ouest ou l'est, on se retrouve dans des fuseaux horaires différents. Ainsi, il est 6 heures plus tôt à New York - en été – qu'en Belgique, mais en Thaïlande, il est 5 heures plus tard (6 en hiver). Une fois que vous arrivez à destination, votre corps subit de nombreux changements, tels que les moments où vous mangez et dormez. Plus précisément, votre horloge biologique devient folle, avec comme conséquence que vous ne parvenez pas à vous endormir le soir ou à vous réveiller le matin. Y a-t-il quelque chose à faire? Oui, heureusement, voici nos meilleurs conseils et astuces.

Contenus

1. Réglez votre montre à l'avance
2. Adaptez-vous immédiatement
3. Lumière et soleil
4. Pas ou peu d'alcool
5. Adaptez votre alimentation
6. Essayez la mélatonine
7. Faites une escale
8. Planifiez malin!
9. Choisissez bien votre destination

 

1. Réglez votre montre à l'avance

Avant de partir, réglez votre montre sur l’heure de votre destination et essayez le plus possible de vivre comme à destination. Plus précisément, ceux qui partent aux États-Unis le matin devraient dormir le plus possible pendant les premières heures du vol pour passer quelques heures éveillés à leur arrivée. En d'autres termes, n'attendez pas d'arriver à destination pour vous ajuster.

 

2. Adaptez-vous immédiatement

Ne vous couchez pas l'après-midi ou ne vous levez pas au milieu de la nuit, parce que vous êtes éveillé. Ne cédez donc pas immédiatement aux caprices de votre horloge biologique. De cette façon, vous vous débarrasserez de votre jetlag plus rapidement. Il est même recommandé de se coucher quelques jours à l'avance plus tôt ou beaucoup plus tôt si vous partez en vacances à l'Est. Ou plus tard si vous avez réservé des vacances à l'Ouest. De cette façon, vous ajustez, petit à petit, votre horloge biologique.

 

3. Lumière et soleil

Une fois arrivé à destination, recherchez immédiatement le soleil. Une balade ou une terrasse au soleil a un effet positif sur votre horloge biologique. Un plongeon dans la piscine est aussi une bonne idée. Vous vous sentirez plus frais, et n'aurez pas immédiatement envie d'aller au lit.

 

4. Pas ou peu d'alcool

En avion, buvez surtout de l'eau. Dans la cabine, l'air est généralement très sec, il est donc essentiel de boire. Vous pensez peut-être qu'un verre de vin vous aidera à vous endormir plus facilement. Malheureusement, vous ne dormirez pas assez longtemps. En plus, l'alcool déshydrate rapidement. Restez donc en à l'eau!

 

5. Adaptez votre alimentation

Si possible, adaptez votre alimentation. Ne vous bourrez pas de riz, de pâtes, de pommes de terre, etc. car vous vous endormiriez plus vite. À moins que vous ne voliez vers l'est, là c'est recommandé. En volant vers l'ouest, vous vous en tirerez mieux avec des aliments riches en protéines. Rester éveillé dans ce cas est le message envoyé à votre cerveau, bien que nous vous recommandons de dormir pendant les premières heures de votre vol du matin jusqu'au matin à destination. Plus précisément, ceux qui partent pour New York à 10 heures ont intérêt à dormir environ 8 heures, heure locale (l'heure de leur destination) ou environ 14 heures (l'heure en Belgique).

 

6. Essayez la mélatonine

Il n'est pas facile de dormir quand votre corps n'est pas fatigué. Vous pouvez donner un coup de main au processus avec de la mélatonine. Discutez-en avec votre médecin ou demandez conseil à votre pharmacien. Notre avis: n'en utiliser que si tout le reste échoue.

 

7. Faites une escale

Vous envisagez de voler très loin? En Australie par exemple? Si vous en avez le luxe et/ou le temps, arrêtez-vous quelque part à mi-chemin et restez-y pour une nuit ou plusieurs jours. Profitez de l'occasion pour visiter des villes telles que Bangkok, Singapour ou Hong Kong lorsque vous voyagez vers l'est. Passez deux jours à New York si votre destination finale est la Californie. Si vous en avez la possibilité, cela vaut vraiment la peine d’être envisagé.

 

8. Planifiez malin!

Vous avez un programme chargé devant vous? Adaptez vos activités de manière à vous faciliter la vie, le premier jour. Planifiez les sorties intensives – qui commencent tôt le matin ou tard le soir - quelques jours plus tard, afin que votre corps ait le temps de s'adapter à son nouvel horaire. Un exemple concret: à New York, n'allez pas à un spectacle sur Broadway immédiatement après votre arrivée, mais profitez plutôt de votre décalage horaire pour vous promener de bonne heure dans Central Park. Si vous volez vers l'est et avez de toute façon prévu de buller sur la plage ou à la piscine, faites-le surtout les premiers jours.

 

9. Choisissez bien votre destination

Si vous savez par expérience que le décalage horaire et vous, ça fait deux,  pourquoi ne cherchez-vous pas une destination qui en compte moins? Les voyageurs du nord au sud peuvent généralement limiter le jetlag à quelques heures et, dans certains cas, le temps est identique. Les options sont ouvertes du nord au sud de l'Afrique mais sachez qu'en Afrique du Sud, c'est l'hiver là-bas, quand c'est l'été chez nous.

Blog