éléctriques / elektrische

À l’école en engins électriques: que dit la loi?

La rentrée est à peine derrière nous, les transports en commun sont déjà bondés et les vélos partout sur les routes. On y voit aussi des hoverboards, des monoroues, ou des trottinettes électriques. Mais que dit la loi à leur sujet?

C’est reparti pour les routes bondées: aux voitures s'ajoutent les nombreux cyclistes. Quant aux transports en commun, ils sont pleins d’élèves en route vers l’école. Ce qui n'empêche pas beaucoup de Belges d'emmener leurs enfants à l’école en voiture ou à l’arrière de leur vélo.  

Depuis quelques années, d’autres moyens de transport ont fait leur apparition dans le trafic. Ce sont les hoverboards, monoroues et autres "engins de déplacement" électriques, tels que la loi les appelle. Mais savez-vous ce que vous pouvez ou ne pouvez pas faire avec eux? Devez-vous rouler sur la voie publique ou non? Petit tour de la législation.

 

Une question de vitesse

C’est la vitesse de votre appareil qui définit l'endroit où vous pouvez rouler. La loi considère que tout ce qui roule à moins de 6 km/h est un "piéton". 6 km/h est la vitesse moyenne de marche, et les engins qui se déplacent à cette vitesse sont donc considérés comme des piétons. Si vous ne dépassez pas les 6 km/h avec votre hoverboard, vous pouvez alors rouler sur le trottoir. Pour autant qu’il y en ait un et qu’il soit accessible.

Remarque: les enfants de moins de 9 ans peuvent toujours rouler sur le trottoir avec un petit vélo pour enfants. Les vélos pour enfants doivent avoir un diamètre de roue inférieur à 50 cm, pneus non inclus.

Si votre hoverboard ou monoroue est plus rapide que 6 km/h, la loi vous considère comme un cycliste et vous devez donc respecter ce Code de la route spécifique. Concrètement: vous roulez sur la piste cyclable s'il y en a une et s’il n’y en a pas, vous roulez sur les routes, les voies de stationnement et la voie publique. Utilisez également les suggestions de pistes cyclables et bien sûr restez du bon côté de la route.

Attention: pour les "vélos", la vitesse maximale est de 18 km/h. Autrement dit, si votre monoroue ou trottinette électrique dépasse les 18 km/h, vous êtes considéré comme un cyclomoteur et tombez alors sous le coup de cette loi.

 

Cyclomoteurs et vélos électriques

Pour les cyclomoteurs, la loi est relativement complexe. Une distinction est faite entre la classe A et la classe B. Dans les grandes lignes: jusqu’à 25 km/h, votre cyclomoteur appartient à la classe A et avec une vitesse maximale de 45 km/h, il appartient à la classe B. Vous voulez savoir où vous pouvez ou non rouler avec votre cyclomoteur de classe A ou B? Consultez l’article 9.1.2 du Code de la route.

Retrouvez l’impact de la loi sur l'utilisation des différents types de vélos électriques et sur les alternatives telles que les hoverboards, les Segways et les monoroues électriques.

Ajouter un commentaire