avalanche

Avalanches: comment y échapper et y survivre?

Les abondantes chutes de neige qui ont eu lieu ces derniers jours dans les Alpes ne sont pas sans danger. Elles augmentent les risques d’avalanche. Ces 8 règles de base garantissent votre sécurité, sur les pistes balisées et en dehors de celles-ci.

Les fortes chutes de neige ont coupé plusieurs villages du monde extérieur et ont considérablement augmenté le risque d’avalanche à divers endroits. Cependant, nous vous recommandons de faire preuve de vigilance à tout moment, puisque ces avalanches sont difficiles à prévoir et qu’elles ne surviennent pas uniquement après de fortes chutes de neige. Outre la neige fraîche, 4 autres facteurs sont à l’origine de ces coulées de neige. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site "European Avalanche Warning Services" (EAWS). La question subsiste malgré tout: comment faire pour échapper à une avalanche et y survivre? Voici 8 conseils!

 

1. Restez sur les pistes sécurisées

Sur une piste balisée, les chances d’être emporté par une avalanche sont infimes. D'autant plus qu’en général, les grandes quantités de neige (fraîche) sont enlevées à titre préventif. Ces détonations que vous entendez tôt le matin avant l’ouverture des pistes? Il s’agit d’explosions contrôlées qui ont pour but de déclencher des avalanches avant que ces gros tas de neige ne commencent à glisser de manière naturelle. Ne skiez donc que sur des pistes bien entretenues.

 

2. Respectez les panneaux d’avertissement

Si le danger d'avalanche est imminent, les domaines skiables le mentionnent de manière très claire. Tenez donc compte des panneaux de signalisation. Ne vous laissez pas tenter malgré tout par le ski et le snowboard hors-piste qui impliquent de s’aventurer sur des pistes non balisées où le risque d'avalanche est particulièrement élevé.

 

3. Attendez que la neige soit stabilisée

Après de fortes chutes de neige, le ski hors-piste est sans conteste une mauvaise idée. Même si vous êtes accompagné de skieurs expérimentés dans cette pratique. Attendez quelques jours afin que la neige fraîche se soit tassée.

 

4. Ne descendez pas les pistes seul

Si le risque d'avalanche est supérieur à la normale, ne vous aventurez pas seul sur les pistes. Faites-vous accompagner de guides locaux. Même s’ils ne peuvent pas anticiper les avalanches, ils sont les mieux placés pour appréhender les risques et réagir en cas de problème.

 

5. Systèmes de détection

Vous craignez les incidents? Dans ce cas, achetez ou louez un système de détection. Ne placez pas l'appareil dans votre sac à dos, car vous pourriez le perdre, mais portez-le sur vous. Vous pouvez vous procurer ce type d'appareils, également appelés "DVA", dans les meilleurs magasins de sport (à partir de 200 euros environ). Renseignez-vous à propos des marques suivantes ou recherchez-les sur Google: Mammut, Pieps, bca, Ortovox et Arva.

 

6. Échapper à l’avalanche

Si, malgré la prévention, une coulée de neige fonce droit sur vous, essayez immédiatement de sortir de la zone d'avalanche en skiant/surfant latéralement vers le bord de celle-ci. En bref: essayez d’y échapper plutôt que de poursuivre votre descente en espérant, à tort, qu’elle ne vous rattrape pas.

 

7. Rester à la surface

Si vous êtes pris dans une avalanche, abandonnez vos skis et vos bâtons dès que possible. Tentez de rester à la surface de la neige en effectuant des mouvements de nage. Accrochez-vous à des arbres, des rochers ou autres. Une fois l'avalanche terminée, veillez à creuser un espace autour de votre corps le plus rapidement possible de manière à vous constituer une poche d’air.

 

8. Pas de panique!

C'est facile à dire, bien sûr, mais paniquer ne sert à rien et coûte de l'énergie. Économisez cette énergie, concentrez-vous sur votre respiration et attendez les secours. Grâce à votre DVA, les services d’urgence pourront rapidement vous localiser et vous extraire de la neige.