trottinette

Auto et trottinette, nouveau binôme de mobilité

Qu'elles soient personnelles ou partagées, les trottinettes électriques font désormais partie du paysage urbain. Un bien, un mal? Chacun jugera mais une nouvelle tendance émerge: les constructeurs automobiles s'y intéressent de près!

Avec les restrictions de circulation de plus en plus nombreuses, mieux vaut laisser sa voiture à l'extérieur du centre-ville. Vous pouvez alors effectuer votre "dernier kilomètre" avec un mode de déplacement plus doux comme les transports en commun, les vélos/trottinettes partagés ou votre propre engin électrique.

 

Complément idéal

Jusqu'ici assez frileux sur ce concept de multimodalité, les constructeurs automobiles semblent voir les choses autrement. Plusieurs d'entre eux se sont même lancés dans le développement de... trottinettes électriques! La trottinette est en effet un complément idéal à l'automobile en usage urbain:

 

  • "Légère", les modèles électriques tournent autour des 15-20 kg.
  • Maniable, on la sort et la transporte aisément.
  • Pliable d'où un gain de place et facile à ranger dans le coffre.
  • "Propre" puisque, contrairement au vélo, il n'y a pas de chaîne et de grandes roues donc pas de risque de se salir.

 

Parfois, il s'agit de produits existants qui ont été adaptés pour l'occasion. Ford s’est ainsi diversifié en rachetant Spin, une société qui met des trottinettes électriques à disposition d’une clientèle professionnelle aux USA. Il y a trois ans, en présentant son 3008, Peugeot a proposé une trottinette électrique à placer dans le coffre, une option à 899 euros. Et l'an dernier, c’est Seat qui a sorti son "e-scooter" comme disent les anglo-saxons. Il s'agit d'un engin (25 km/h, 45 km d'autonomie) fabriqué par le spécialiste Segway, un gage de qualité. Seat a revu quelques détails: suspensions, gestion électronique... Pour obtenir un produit efficient vendu 599 euros en concession.

 

De toutes catégories

Deux autres de ces engins sortiront l'an prochain avec des visions assez différentes, du moins sur la forme:

 

  • Chez Audi: la marque premium a récemment présenté un engin pour le moins original baptisé "e-tron scooter". Il s'agit d'un mélange de skateboard et de trottinette. Dotée de 4 roues, la planche se conduit comme un surf avec des mouvements du corps pour orienter la direction. Le manche peut se tenir à une main. Pour accélérer et freiner, le conducteur utilise une poignée comme sur un scooter. Audi annonce une autonomie de 20 km et 20 km/h maxi mais aussi un poids contenu (12 kg) et une certaine facilité pour le plier/ranger. Disponible l'an prochain au prix de 2.000 euros! Nous sommes bien chez Audi...
Trottinette Audi

 

  • Chez Hyundai: Basée sur le concept présenté au CES en 2017 et prévue pour voir être embarquée dans le coffre d’une voiture, la trottinette Ionic a la particularité de se recharger automatiquement lorsqu’elle est installée dans le coffre. Par rapport à de nombreuses offres celle-ci se distingue par sa roue arrière motrice. Avec une batterie au lithium de 10,5 Ah, la petite Hyundai peut atteindre 20 km/h et dispose d’une autonomie d’environ 20 km. Son poids, 7,7 kg, et son pliage ingénieux en feront une sacrée compagne de voyage! Le prix n'est pas encore connu.
Trottinette Hundai

 

Pour rouler en toute sécurité

La trottinette électrique combine les avantages du vélo - rapidité de déplacement, mobilité douce - mais aussi de l'accessibilité aux autres moyens de transport. Reste la sécurité à garantir, celle des utilisateurs et des autres usagers de la route, les piétons en particulier. Le futur utilisateur devrait donc veiller à respecter quelques règles d'usage pour que la cohabitation se fasse sans souci. Enfin, n'oubliez pas les assurances et votre garantie de mobilité grâce au produit Touring Move On.

 

Conclusion

À n'en pas douter, d'autres constructeurs vont suivre ce mouvement. L'intérêt de disposer d'un engin lié à la marque automobile? Sans doute un gage de fiabilité, une complémentarité (possibilité de recharge à bord, facilité de rangement) et aussi de disposer d'une gamme d'accessoires liée à la marque de la voiture.