Sud de la France

2 routes alternatives vers le sud de la France

Prendre l'autoroute du soleil durant les mois d'été, ce n'est pas toujours une partie de plaisir. Pour éviter les péages et les files, rejoignez la Côte d'Azur à votre rythme par ces 2 routes alternatives.

Vous prenez toujours l'autoroute? Tenez compte des week-ends chargés et des traditionnels samedis noirs. Découvrez les prévisions du trafic sur les autoroutes de France.

Autre conseil, évitez autant que possible de rouler les week-ends et les vendredis après-midi. Mieux encore: abandonnez l'autoroute et prenez le chemin des écoliers par la célèbre N7 ou rejoignez le sud de la France par le Centre-Val de Loire, le Limousin et le Languedoc-Roussillon.

 

Contenu

Alternative 1: via le Centre-Val de Loire et l'Occitanie

Alternative 2: par la Route Nationale 7

Le Sud en 4 étapes

 

Alternative 1: via le Centre-Val de Loire et l'Occitanie

Cet itinéraire commence juste au-delà de la frontière, dans l'ancien Nord-Pas-de-Calais. Planifiez une halte culturelle à Arras, à Béthune ou à Lens (au Louvre Lens). 

Plus loin en direction de Paris, vous arrivez le long de la Haute Vallée de la Somme, dans la région d'Amiens, de Noyon-Compiègne et de Senlis-Chantilly. À visiter: les cathédrales gothiques, les abbayes royales, de superbes églises et de nombreux châteaux.

Plus loin, vous contournez Paris pour rejoindre le Val de Loire et ses châteaux. Vous en découvrirez plus de 140 le long de la Loire et de ses affluents. Sur le site web de la région de Loire vous trouverez plein de conseils sur les visites, le logements, les activités à faire et les événements sur place.

En poursuivant votre route, vous entrez dans le Limousin. Cette région paisible est composée de 3 départements: la Corrèze, la Creuse et la Haute-Vienne. Elle fait désormais partie, avec l'Aquitaine et le Poitou-Charentes, de la nouvelle région baptisée Nouvelle-Aquitaine début 2016.

L'étape suivante est l'ancienne région "Midi-Pyrenées", qui fait maintenant partie de la nouvelle Occitanie (depuis le 1er janvier 2016). Ce qui suit vaut le détour: traverser l'impressionnant viaduc de Millau, naviguer sur le Canal de deux Mers et découvrir l'Ariège, Cahors, Rocamadour, Villefranche-de-Rouergue et bien sûr la charmante Toulouse.

La route prend fin dans le Languedoc-Roussillon, qui fait maintenant aussi partie de l'Occitanie. Cette ancienne région offre un large éventail d'attraits touristiques. Un petit détour vous amènera à Carcassonne, mais si votre GPS doit vous conduire à la Côte d’Azur, ne manquez pas de vous arrêter dans ces jolis coins de la route des châteaux cathares, dans l'Aude: Cabaret, Tour Régine, Surdespine et Quertinheux.

Toujours en Occitanie, le Canal du Midi est lui aussi un magnifique endroit pour s'attarder. Pourquoi ne pas laisser votre voiture et naviguer vers Agde. Le Canal du Midi va jusqu'à la mer Méditerranée, près de Béziers. De là, vous pouvez (plus ou moins) longer la côte en poursuivant vers Montpellier, Marseille et – pourquoi pas – Cannes et Nice.

Conseil: vous pouvez aussi pédaler le long du Canal du Midi et relier Toulouse et Sète à vélo en plusieurs étapes.

Plus d'infos sur cet itinéraire alternative.

 

Alternative 2: par la Route Nationale 7

La N7 ou Route Nationale 7 est une bonne alternative pour le vacancier qui prend le temps de faire des étapes culturelles et qui veut découvrir de superbes coins de France. Elle commence officiellement à Notre-Dame de Paris, mais vous voudrez sans doute sauter ce point de départ et rejoindre directement Fontainebleau, à environ 65 km au sud de la capitale française. À Fontainebleau, vous avez deux options: suivre la N7 ou prendre la N6. La N6 rejoint de toute façon la N7 à Lyon.

En suivant la N7, vous pouvez prévoir des haltes à Montargis, Briare, Nevers, Moulins et Roanne. En chemin, les façades fleurent bon la nostalgie. Des vieilles publicités comme Michelin renvoient directement aux années 50 et après. Une vieille station-service et des publicités de marques françaises disparues aujourd'hui sont le décor idéal pour un bon selfie. 

Arrivé à Lyon, c'en est fini de la nostalgie et du calme. Mais juste après la métropole, la N7 serpente vers Vienne et Valence. Près du Rhône, vous entrez dans le Midi de la France. À partir de Montélimar, connue entre autres pour son nougat, vous vous retrouvez à nouveau dans les années 50 et 60. Plus au sud, allez voir le célèbre pont d'Avignon qui enjambe la Rhône. 

En poursuivant vers le sud, vous atteignez Aix-en-Provence. De là, vous "sentirez" déjà la côte. Ne mettez pas les gaz, roulez lentement en direction de Fréjus et profitez de la vue et du paysage. Conseil: allez voir l'Aqueduc de Roquefavour, l'impressionnant aqueduc qui alimentait autrefois Marseille en eau.

De Fréjus, la N7 vous amène directement à la Méditerranée. Ceux qui veulent voir encore un peu de pays peuvent prendre la RN98 vers la Corniche d’Or. Cette route nationale qui longe la côte passe à travers les roches rouges du massif de l'Estérel, c'est l'une des plus belles routes de France. À voir absolument!

Remarque générale: à certains endroits, les panneaux N7 ont été remplacés par d'autres indications où apparaît encore le chiffre ‘7’. Depuis Fontainebleau il faut suivre successivement les D7, RNIL7, D607, D2007, D907, D307, D907, D7N, DN7 et D6007. Bref, il est plus prudent de préparer votre itinéraire à l'avance. Plus de détails sur cet itinéraire.

 

Le Sud en 4 étapes

Ces deux itinéraires sont parfaits pour voyager par étapes. Dans les deux cas, essayez de dépasser Paris le premier jour (éventuellement par l'autoroute), de manière à laisser derrière vous les embouteillages le soir ou en fin d'après-midi, et profiter d'un bon verre sur une terrasse ensoleillée.

Si vous prenez la route vers l'Occitanie, vous pouvez passer la première nuit dans la région Centre-Val de Loire. Par exemple dans les environs d'Orléans (435 km de Bruxelles) ou près du magnifique château de Chambord (env. 500 km de Bruxelles). Le jour suivant, après environ 350 km, vous atteindrez la Corrèze au sud du Parc Naturel de Millevaches en Limousin. Le lendemain, après un petit 300 km, vous serez à Toulouse. Et si vous appuyez un peu sur le champignon, vous pourrez faire escale à Carcassonne. De là, il vous reste à peine 120 km pour rejoindre la Méditerrannée (Agde). Si vous optez pour l'alternative 2, vous pouvez loger d'abord à Fontainebleau (370 km de Bruxelles). Le deuxième jour, vous programmez votre GPS pour Lyon (env. 400 km) mais attention, par la "lente" N7 ce trajet prendra minimum 6 heures. Une alternative: loger près de Roanne pour terminer à Valence le jour suivant (env. 200 km de Roanne) ou à Montélimar (40 km plus loin).

La dernière étape vous amène au cœur de la Côte d’Azur, à Fréjus (env. 300 km de Montélimar), située entre les célèbres stations balnéaires de Cannes en Saint-Tropez.

Remarque: les distances mentionnées ici peuvent varier suivant votre position exacte. Pour la première étape – de Bruxelles jusqu'au-delà de Paris – nous avons indiqué les distances par autoroutes. À vous de choisir si vous suivez la route alternative dans son intégralité. Mais gardez à l'esprit que sur les routes secondaires votre moyenne ne dépassera pas les 60 km/h.

Conseil: Vous cherchez un logement en route? Rendez-vous sur le site de la Fédération Internationale des Logis (FIL), la plus grande chaîne d'hôteliers restaurateurs indépendants en Europe. Près de 2400 hôtels-restaurants sont membres de ce réseau d'origine française qui s'est largement étendu en Europe. Tous les Logis garantissent un séjour de qualité dans un cadre authentique et servent une cuisine régionale avec une attention particulière accordée aux produits locaux.

Commentaires

En effet c'est magnifique, ci vous visitez ces sites en allant quand vous arrivez il est temps de revenir vite par autoroute?( En vacances je ne suis pas autoroute)
Jean C.
27 juin 2019
RN7. Par l'autoroute, si l'on choisit jour et heures, ce n'est pas l'enfer. Par la RN7, si on est sur de ne pas dépasser 80 km/H ou 50 km/H dans les agglomérations, si l'on s'abstient de vouloir dépasser un camion trainaillant , si l'on aime les innombrables feux rouges, on finit par arriver à destination.Personnes nerveuses: s'abstenir.
Tilmant
28 juin 2019

Ajouter un commentaire